La LICRA s’écrase chez Hortefeux

Suite à l’affaire Hortefeux, la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme) a souhaité rencontrer le ministre de l’intérieur. Ils étaient certainement très remontés et fâchés contre les propos racistes de Brice : “les arabes, quand y en a un ça va, quand y en a plusieurs y a des problèmes”, en parlant d’un jeune militant, Amine, qui demandait à être pris en photo avec Hortefeux et Copé.

[dailymotion xafxrd]

Et finalement, en ressortant de leur entrevue, l’affaire était close : L'affaire Hortefeux est "close", selon la LICRA

Vue sur ITELE, le secrétaire qqch de la LICRA : “Oui, finalement, Brice Hortefeux parlait de la photo : une personne sur la photo ça va, mais plusieurs ça va pas". Ah bon. D’accord, pourquoi pas.

Y avait combien dans la malette ? Quel genre de deal ?

Citation de Richard Serero de la LICRA : “Nous jugeons cette rencontre positive dans la mesure où le ministre a réaffirmé que ce sont des propos qu'il n'a pas tenus, et a réaffirmé son engagement républicain contre toutes les formes de discrimination."

Traduction : “Nous avons touché un gros chèque, qui nous permet d’interpréter différemment les propos de Hortefeux que tout le monde a bien compris, et les images qui ont circulé”

Aucun commentaire:

Publier un commentaire